Comprendre les pleurs de bébé

Bébé ne parle pas encore. Mais il s’affirme déjà. Et ce sont vos oreilles qui en pâtissent le plus. Seulement voilà, vous ne comprenez pas pourquoi votre petit s’égosille à ce point. Explications.

Un moyen de communiquer

Dès le premier jour de sa vie, bébé pleure. Cela signifie alors qu’il est en bonne santé. En grandissant, votre petit n’a plus les mêmes besoins. Pour autant, il n’a toujours pas la possibilité de communiquer avec vous. Il utilise donc un moyen qu’il connaît bien : pleurer.

Bébé le sait parfaitement : dès qu’il pleure, vous accourez. Les cris sont donc pour lui un moyen de communiquer avec vous et d’exprimer un souci. Cela peut être un problème de santé, une gêne, un stress… En pleurant, votre enfant vous fait donc part de son malaise.

Par exemple, beaucoup de cris surviennent au moment de la poussée dentaire ou des coliques. Bébé digère mal, a mal au ventre et vous le fait savoir à sa façon.

Comment savoir si c’est grave ? Plus le son est intense et insupportable, plus la gêne est importante. Ensuite, il suffit de procéder par élimination. Sa couche est-elle propre ? A-t-il faim ? A-t-il chaud ou au contraire trop froid ? Est-il bien installé ?

 Des raisons multiples

Anxiété, crise de colère, frustration… Pleurer est aussi un moyen d’exprimer ses sentiments ou son mal-être. Ainsi, bon nombre de tout-petits pleurent lorsqu’ils ressentent le stress de leur maman. Ce qui explique les crises de nerfs du lundi matin.

Bébé peut aussi s’ennuyer, être énervé ou tout simplement fatigué. Rien de tel donc que d’être dans les bras de maman pour être rassuré et apaisé. Il peut également s’agir d’un souci lié à son environnement, s’il y a trop de bruit par exemple.

En soirée, les pleurs signifient souvent un besoin d’être câliné. Votre enfant fatigue et a besoin de vos bras. Et comme il ne peut pas encore se déplacer, il se fait entendre pour que vous veniez à lui.

 Et si c’était de la manipulation ?

Un nourrisson ne connaît pas encore la manipulation. Cela viendra en grandissant. Quand il crie, il est donc sincère : quelque chose ne va pas. Accordez toujours une importance aux pleurs de votre enfant. Il ne reste plus qu’à déceler le problème et à le consoler pour l’apaiser et l’aider à retrouver son calme.